Le spectacle

titre

à partir de 5 ans

Chevalière en quête d’amour…

« L’amour est précieux et fragile à la fois, quand tu le trouveras, tu le sauras. »
« Mais mémé, ça ressemble à quoi l’amour ? »
«Arg!» et elle mourut! De quoi ça avait l’air l’amour ?
C’est à travers trois épreuves que Péronnille va apprendre à se connaitre pour mieux rencontrer l’autre ; et surtout découvrir que l’amour n’est pas toujours là où on l’attend…
Dans l’œuvre originelle, Péronnille La Chevalière de Marie Darrieussecq, notre chevalière tombe amoureuse d’un prince et, pour obtenir sa main, réussit trois épreuves. Mais le prince fait des manières, et, lassée de toutes ces exigences, Péronnille préfère reprendre la route avec son fidèle destrier. Le conte de fée traditionnel (la-princesse-qui-attend-en-tissant-le-prince-hyper-Péronnille final 3fort-qui-tue-les-dragons) se faisait déjà sacrément secouer. Mais la compagnie Dis donc, avec l’accord enthousiaste de l’auteure, a poussé le dépoussiérage plus loin : dans le spectacle, Péronnille se voit offrir la main d’un prince en récompense de ses exploits mais répond au roi : « Mais monsieur le roi, je ne tombe pas amoureuse des garçons, c’est pour ça que je suis à la recherche de l’amour… Sur moi ça ne marche pas ! ». De qui peut-on tomber amoureux-euse ? La fin c’est toujours « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants » ? Quelle est notre identité ?
La compagnie avait lancé ce projet bien avant les récentes controverses sur « l’identité » et « la théorie du genre ». Leur propos se trouve ainsi d’autant plus d’actualité et leur parole généreuse et tolérante d’autant plus urgente à entendre. Aucun prosélytisme, aucune apologie de quoi que ce soit, simplement la place laissée à la différence, au questionnement, dans le respect des enfants mais avec un seul objectif : que chacun puisse profiter de son droit au bonheur, quelles que soient ses inclinaisons et préférences et quel que soit son âge.
livre Péronnille

D’après « Péronnille la Chevalière » de Marie Darrieussecq et Nelly Blumenthal
Adaptation, création et interprétation: Sophie Huby et Emmanuelle Lutgen
Direction d’actrices: Sigrid Bordier
Composition musicale: Coco Guimbaud
Création lumière: Amandine Gérome

 

logo coup de pouce noir

Prix du jury 2017 

Festival Au Bonheur des mômes  « Coup de pouce aux jeunes compagnies »

Ce spectacle bénéficie de l’aide à la diffusion de la Région Midi-Pyrénées

 bandeau
Publicités