La presse en parle

Capture d_écran 2017-05-17 à 21.52.25  

Midi Libre/Mai 2017 (cliquer sur l’image pour lire l’article)

 

 

 

 

 


 

siteon0Radio Mon Païs Les Mots sont des étoiles/Janvier 2017

Réécoutez l’émission du mois de janvier du Théâtre de la Violette  « les Mots sont des Etoiles  » autour de la programmation du mois de janvier avec entre autres la compagnie Jeune public »Dis donc« pour son spectacle »Péronnille« et la compagnie Des mains, des pieds, etc…. pour le spectacle tout public » Un ouvrage de dames ».

Au théâtre de la violette les week end du mois de janvier: « Les mots sont des étoiles »

http://www.radiomonpais.fr/IMG/mp3/les_mots_sont_des_etoiles_3_janvier.mp3


logoinfosInfo Chalon le 20 juillet 2016

Avec « Péronnille », chevalière en quête d’amour, le prince et la princesse ne se marient pas forcément et n’ont pas non plus « beaucoup d’enfants » !

La compagnie Dis Donc vous a concocté un spectacle aux petits oignons, destiné aux enfants mais aussi aux adultes qui les accompagnent… un spectacle à voir en famille.

S.P.A.B. article complet Cliquez ici


le_clou_dans_la_plancheLe Clou dans la Planche 29 janvier 2015

Mystique ?

« Si je dois trouver l’amour il faut bien que je sache ce que c’est »

Excellente remarque, Péronnille ! D’ailleurs, pas un adulte dans la salle ne prétendra détenir la réponse. Une clé, néanmoins, est proposée par Alice et Daphnée, les alter ego des comédiennes qui entreprennent de proposer leur histoire préférée. Cette clé : choisir par soi-même, en tout liberté, sans contrainte extérieure, et ne pas sauter sur le premier stéréotype venu.
Forte de sa quête, qui en lieu et place d’un objet lui fait partir à la recherche d’une définition/révélation, Péronnille la chevalière (oui, on sait, le terme n’existe pas dans cette acception, mais c’est bien là l’idée !) et Destrier (son… destrier) partent fort fort loin (comme chacun sait) affronter de terribles créatures – alias un dragon de valises, un Oracle neurasthénique et des Sages un brin poseurs – jusqu’à terminer leurs aventures au pays des Barbiers. Au terme de quoi, la brave et fougueuse Péronnille se verra proposer, en guise de récompense, la main du prince. Bon. Fort bien. D’accord. Mais si c’est la princesse qui lui plaît, à Péronnille…?
On écrirait presque « délicat sujet que celui-ci » mais non, flûte, on retire : sujet tout court que celui-ci, et qui, à déserter de force les bancs des écoles, peut au moins se retrouver dans les salles de spectacle, où l’autocensure et la terreur de la pression publique est moindre. Du reste, pas de panique, si ce spectacle prend, en quelque sorte malgré lui, un aspect militant, c’est sans tambours ni trompettes, et seulement parce qu’on n’admet pas (encore) le naturel qu’il y a à évoquer toutes les amours auprès de l’enfant.
Manon Ona, article complet cliquez ici

logo_ddm

La Dépêche, vendredi 06 novembre, 09:52, Sainte Bertille Actualité > Grand Sud > Gers > Condom

« Pour le droit au bonheur »

Sophie Huby et Emmanuelle Lutgen, de la compagnie toulousaine Disdonc, ont donné beaucoup de leur énergie pour interpréter avec beaucoup d’humour «Péronnille», d’après l’œuvre de «Péronnille la chevalière», de Marie Darreussecq et Nelly Blumenthal. Au théâtre des Carmes, une trentaine d’enfants du centre aéré faisaient partie du jeune public enthousiaste qui s’est bien défoulé pendant une heure avec des histoires plein les valises pour la chevalière Péronnille qui parcourt le monde à la recherche de l’amour. Même s’il existe plusieurs sortes d’amour, l’Amour est précieux et fragile et quand tu le trouveras, tu le sauras ! Dans ce spectacle drôle et engagé, la différence et le questionnement laissent aussi une grande porte d’entrée au droit au bonheur pour tous. »

Pour l’article complet cliquez ici

logo coup de pouce noir

Prix du jury 2017 

Festival Au Bonheur des mômes  « Coup de pouce aux jeunes compagnies »

Ce spectacle bénéficie de l’aide à la diffusion de la Région Midi-Pyrénées

Publicités